Notre avis sur Cruella – 2021

Cela fait quelques années maintenant que Disney réalise des live-action de ses grands classiques. De la Belle et la Bête en passant par le Roi Lion ou dernièrement Mulan, les personnages de notre enfance sont de plus en plus nombreux à prendre vie sur l’écran de manière réaliste. Mais le film Cruella sort du lot puisqu’il s’agit d’un prequel de l’histoire des 101 Dalmatiens que nous connaissons bien pour nous présenter celle qui deviendra la grande Cruella d’Enfer.

Cruella Disney 2021

Dans les années 70, la ville de Londres est en plein mouvement punk rock. Estella (Emma Stone), orpheline talentueuse dans l’escroquerie, souhaite plus que tout se faire un nom dans le milieu de la mode. Suite à sa rencontre avec deux jeunes vauriens, Jasper (Joel Fry) et Horace (Paul Walter Hauser), elle mène une vie de criminelle avec ses deux nouveaux amis. C’est alors qu’Estella se fait remarquer par une grande icône de la mode : la baronne von Hellman (Emma Thompson). Sa rencontre avec cette femme snob va réveiller sa véritable personnalité qui va donner vie à Cruella d’Enfer, une jeune femme assoiffée de mode et de vengeance.

L’atmosphère « dark » du film nous permet d’être totalement immergés dans l’univers d’une des grands méchants de l’univers Disney : Cruella d’Enfer. L’ambiance années 70 mélangée au mouvement punk rock ajoute un charme au thème de la mode, omniprésent pendant le film. Ce monde de la mode nous fait tourner la tête avec les nombreuses tenues extravagantes portées par Estella/Cruella, comme sa longue robe  ahurissante du camion poubelle, mais également avec les tenues plus sobres de la baronne. Mais ce combat de reines de la mode n’aurait pas été possible sans la présence des deux protagonistes. Emma Stone, qui joue le rôle d’Estella/Cruella, et Emma Thompson, qui incarne la baronne von Hellman, constitue un binôme explosif.

Ce duo n’est pas sans rappelé celui du film Le Diable s’habille en Prada avec Anne Hathaway et Meryl Streep puisque les deux films mettent en scène, dans le monde de la mode, une grande figure prenant une jeune autodidacte sous son aile. L’interprétation d’Emma Stone crève l’écran et donne une image moderne, dynamique et dévergondée au personnage de Cruella. Le tout rehaussé par une bande-son entraînante parfaitement adaptée à chaque scène du film. En revanche, pour ceux qui pensait voir l’origine de son aversion envers les dalmatiens, il est vrai que ce point est subtil et les chiens sont peu présents dans l’histoire. Il y a tout de même quelques clins d’œil au film d’animation, comme la référence au manteau de fourrure en peau de dalmatiens, pour nous faire sourire. 

Cruella est un film plus mature que ce à quoi nous a habitué Disney en ce qui concerne les live-action. C’est toutefois un aspect très appréciable en ce qui concerne un méchant Disney. Un pure moment de plaisir de découvrir le parcours d’une méchante Disney très populaire. Cruella est une très bonne surprise qui donne envie de voir davantage de films origine-story sur d’autres personnages Disney.

Sources photos : Allociné

Copyright © Hello Disney+ 2021 – Tous droits réservés – Reproduction interdite

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *